Les violences subies dans l'enfance laissent des stigmates sur l’ADN

posted


Les violences subies dans l’enfance laissent des stigmates sur l’ADN, selon une étude

Une étude menée par des scientifiques de l’université américaine Harvard démontre que les sévices subis pendant l’enfance laissent des cicatrices sur l’ADN. Des stigmates qui peuvent même se transmettre de génération en génération.


bfmtv 02/10/2018 à 16h40

Les violences subies dans l’enfance laissent des stigmates sur l’ADN, selon une étude

Des stigmates qui peuvent même se transmettre de génération en génération. Les violences infligées dans l’enfance peuvent laisser plus que des séquelles psychologiques. Les chercheurs ont analysé des échantillons de spermatozoïdes de 34 hommes et les résultats sont probants. Les stigmates présents sur certains spermatozoïdes permettent d’identifier les hommes ayant subi des mauvais traitements dès leur plus jeune âge.

Un outil pour les enquêtes pénales

Sur les 34 hommes qui ont participé à l’étude, 22 ont été victimes d’abus pendant leur enfance. Une telle découverte pourrait avoir des applications pratiques dans un cadre juridique.

Impact sur la descendance

Toujours est-il que leur découverte permet d’établir que les violences subies pendant l’enfance peuvent avoir un impact sur le long terme. Elles peuvent également transcender les générations.



Harvard T.H. Chan School of Public Health

Can DNA ‘scars’ from child abuse affect future generations?

Researchers examined the DNA of the sperm of 22 men who had suffered some sort of abuse as children.

“We already know there are a lot of behavioral mechanisms by which trauma has negative effects on the next generation,” said Andrea Roberts, research scientist at Harvard Chan School and lead author of the study, in an October 2, 2018 article in the Independent. It often makes them depressed, it gives them post-traumatic stress disorder, and those mental health conditions affect their parenting and affect the kids. The new findings suggest another possible pathway by which child abuse can affect offspring, she said.


Nature | Translational psychiatry

Exposure to childhood abuse is associated with human sperm DNA methylation

Offspring of persons exposed to childhood abuse are at higher risk of neurodevelopmental and physical health disparities across the life course. Animal experiments have indicated that paternal environmental stressors can affect sperm DNA methylation and gene expression in an offspring.





par
categories ,