Burkina: des provinces du Nord, Centre-Nord et du Sahel sous couvre-feu

Publié le


Par RFI Publié le 16-10-2019 à 23:09 |

Dans la région du Centre-Nord où les attaques ont poussé des milliers de personnes à fuir leurs villages, les motocyclettes et tricycles dont la cylindrée est supérieure ou égale à 125 cm3 sont interdits de circuler entre 18h30 et 6h du matin. Et ce « au regard de la situation sécuritaire en constance dégradation » peut-on lire dans un communiqué du gouverneur. Là également, il est interdit aux engins à deux roues et aux tricycles de circuler un peu plutôt c’est-à-dire, de 18h et 5h30 dans les provinces du Senou, du Soum, de l’Oudalan et du Yagha. Seules les ambulances pourront circuler mais à condition de présenter un laissez-passer ou à un ordre de mission.

Ce n’est pas la première fois que de telles mesures sont annoncées depuis le début des attaques terroristes, mais cela n’a visiblement pas fait reculer la menace terroriste. « Ces mesures peuvent être efficaces », indique néanmoins une source sécuritaire. « Cela pourrait permettre de contrecarrer de futures attaques ou de réduire les déplacements des groupes armés », mais à une seule condition, insiste-t-il, « qu’on se donne les moyens pour qu’elles soient respectées ».

proposé par
catégories: ,