Les États-Unis se retirent d’un pacte mondial sur les migrants et réfugiés

posted Modifié @ Auteur

Les États-Unis ont ajouté samedi un nouveau secteur, celui des migrants et réfugiés, à une longue liste de projets ou d’accords internationaux dont Donald Trump a décidé de retirer son pays au grand dam des partisans du multilatéralisme. Depuis son entrée en fonctions en janvier, le républicain Donald Trump a entrepris de prendre le contre-pied de nombre de dispositions ou d’engagements pris par son prédécesseur démocrate Barack Obama. Plusieurs mesures ont déjà visé le secteur de l’immigration aux États-Unis.

Souveraineté américaine

Dans un autre domaine, la lutte contre la prolifération nucléaire, le président américain ne reconnaît plus que l’Iran respecte un accord international de 2015 visant à garantir le caractère pacifique de son programme atomique. Le retrait américain du projet de Pacte mondial sur les migrations intervient alors que le Conseil de sécurité de l’ONU a multiplié en novembre les réunions sur la question migratoire. Après la crise des migrants et réfugiés cherchant à gagner l’Europe, le sujet a repris de l’acuité avec l’exode massif depuis août de Rohingyas de Birmanie vers le Bangladesh et des informations sur l’existence de marchés d’esclaves en Libye.

2 décembre 2017 22h45 | Philippe Rater – Agence France-Presse aux Nations unies, New York | États-Unis. Le Devoir
RESOOMER – Licence Creative Commons.

Les États-Unis se retirent d’un pacte mondial sur les migrants et réfugiés

Les États-Unis ont ajouté samedi un nouveau secteur, celui des migrants et réfugiés, à une longue liste de projets ou d’accords internationaux dont Donald Trump a décidé de retirer son pays au grand dam des partisans du multilatéralisme.



déplacés, stratégies