Les pertes infligées à l'armée malienne par les jihadistes s'alourdissent encore

Publié le

Les pertes infligées à l’armée malienne par les jihadistes s’alourdissent encore

L’armée malienne a perdu 38 soldats dans l’attaque de deux camps par des jihadistes en début de semaine, selon un nouveau bilan officiel communiqué jeudi soir et aggravant encore la sévérité du coup reçu par les forces gouvernementales. «Je suis très fier de ces éléments, de ces parachutistes, qui se sont battus sur la position.



Les forces maliennes ont repris les camps avec l’appui d’avions de chasse et d’hélicoptères de la force antijihadiste française Barkhane. Quinze jihadistes ont été tués, selon le gouvernement malien. Le gouvernement avait immédiatement été soupçonné de minorer les chiffres. Les femmes et les enfants de soldats avaient exprimé leur colère mercredi à Bamako, réclamant la vérité, des nouvelles des soldats et des moyens supplémentaires pour leur armée.

Le ministre de la Défense, s’exprimant en uniforme à Boulkessy, a assuré que 33 soldats avaient été retrouvés en vie, dont huit reçoivent des soins. Mais il n’a pas dit si d’autres continuaient à manquer à l’appel. Le Mali a entamé jeudi trois jours de deuil national. Le renversement du gouvernement avait précipité la plongée du Mali dans la crise toujours en cours.

Le nord du Mali était alors tombé sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda, à la faveur de la déroute de l’armée face à la rébellion à dominante touareg, d’abord alliée à ces groupes qui l’ont ensuite évincée.


Rapport final du Groupe d’experts créé en application de la résolution 2374 (2017) du Conseil de sécurité sur le Mali et reconduit par la résolution 2432 (2018) (S/2019/636) – Mali

Lettre datée du 6 août 2019, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Groupe d’experts créé en application de la résolution 2374 (2017) du Conseil de sécurité sur le Mali Les membres du Groupe d’experts créé en application de la résolution 2374 (2017) du Conseil de sécurité sur le Mali ont l’honneur de vous faire tenir ci-joint leur rapport final, conformément au paragraphe 4 de la résolution 2432 (2018).

proposé par
catégories: ,