Mali - Déclaration faite par le Conseil de sécurité sur l’attaque du 28 février 2018

posted

Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur l’attaque perpétrée contre la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali.

© – Mali | ReliefWeb
Report from UN Security Council – Published on 28 Feb 2018 — View Original
Resoomer

Déclaration de M. M. Mansour Ayyad Sh.

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite, aujourd’hui, par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de février, M. Mansour Ayyad Sh. Les membres du Conseil ont également souhaité un prompt rétablissement aux blessés. Ils ont rendu hommage aux soldats de la paix qui risquent leur vie. Les membres du Conseil ont demandé au Gouvernement malien d’ouvrir rapidement une enquête sur cette attaque et d’en traduire les auteurs en justice.

Les membres du Conseil demandent de traduire en justice les auteurs et les organisateurs de ces actes de terrorisme

Ils ont souligné que les attaques visant des soldats de la paix peuvent constituer des crimes de guerre au regard du droit international. Les membres du Conseil ont réaffirmé que le terrorisme sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestations constituait l’une des menaces les plus graves contre la paix et la sécurité internationales. Ils ont insisté sur la nécessité de traduire en justice les auteurs et les organisateurs de ces actes de terrorisme inqualifiables, ainsi que ceux qui les finançaient et les commanditaient. Les membres du Conseil ont réaffirmé que tous les actes de terrorisme étaient des crimes injustifiables, quels qu’en soient les motivations et les auteurs et indépendamment de l’endroit et du moment où ils étaient perpétrés.

Ils ont exhorté les parties maliennes à mettre en œuvre l’Accord dans son intégralité et sans plus tarder.

Les membres du Conseil ont réaffirmé qu’ils soutenaient sans réserve la MINUSMA et les forces françaises qui l’appuient.
Ils ont exhorté les parties maliennes à mettre en œuvre l’Accord dans son intégralité et sans plus tarder. Ils ont souligné que les mesures prises par la Force conjointe du G5 Sahel pour lutter contre les activités des groupes terroristes et autres groupes criminels organisés contribueraient à sécuriser la région du Sahel. Les membres du Conseil ont en outre souligné qu’il importait que la MINUSMA dispose des capacités nécessaires, notamment de compagnies spécialisées en convois de combat, pour s’acquitter de son mandat et promouvoir la sûreté et la sécurité des soldats de la paix des Nations Unies, conformément à La situation au Mali | résolution 2364 du Conseil de sécurité.[Pdf]



Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur l’attaque perpétrée contre la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite, aujourd’hui, par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de février, M. Mansour Ayyad Sh. A.


par
categories