Un malien sur cinq est en situation d'insécurité alimentaire.

posted

En juin 2018, 795.000 maliens ont un besoin d’assistance en nourriture immédiate.

Cela signifie que chaque personne concernée ne peut pas

  1. accéder à de la nourriture parce que n’ayant la possibilité de produire sa propre alimentation et donc de disposer des moyens de le faire, ou en incapacité d’acheter sa nourriture et donc de disposer d’un pouvoir d’achat suffisant pour le faire;
  2. disposer de quantités suffisantes d’aliments, qu’ils proviennent de la production intérieure, de stocks, d’importations ou d’aides;
  3. obtenir une qualité d’aliments et des régimes alimentaires des points de vue nutritionnel, sanitaire, mais aussi sociaux-culturels1;
  4. bénéficier d’une stabilité des capacités d’accès et donc des prix et du pouvoir d’achat, des disponibilités et de la qualité des aliments et des régimes alimentaires.

  • Elle se distingue de ce fait des notions d’autosuffisance alimentaire, de souveraineté alimentaire et de droit à l’alimentation (en) qui apportent des dimensions plus politiques ou juridiques. La sécurité alimentaire (Food Security en anglais) intègre, dans le txt_quote_double_openpilier qualitétxt_quote_double_close, la sureté alimentaire (Food Safety en anglais) ou encore la sécurité sanitaire des aliments, qui a trait à l’hygiène et à l’innocuité des aliments, ainsi qu’au maintien de leur salubrité

1 Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels

proposé par