République Centrafricaine : La vie à Bangui après la guerre

posted

L’artisanat a été mis à plat après la guerre de 2013. Aujourd’hui, les jeunes artisans tentent de relancer le marché des œuvres d’art dans la capitale, Bangui. Des ex-rebelles Seleka sont installés dans ce hangar dans le camp militaire Beal depuis quelques années, après avoir déposé les armes. Un protocole d’accord avait été signé en 2015 pour une démobilisation et réinsertion toujours en attente.

Depuis 2014 au moins 13 000 enfants ont été démobilisés des groupes armés, selon l’UNICEF. Scène de vie quotidienne à Gbaragba, un marché fréquenté, à la sortie de Bangui. Durant la crise, c’est en pleine journée que les gens ont pris l’habitude de sortir, suite au couvre feu.

par
categories ,