Mali : les paras français sautent sur Ménaka

posted


«Si ce largage semble surtout destiné à frapper les esprits dans la région, il complète, souligne toutefois le colonel Steiger, le « dispositif en place dans cette région » proche de la frontière avec le Niger, « où se trouvent déjà des forces maliennes et une compagnie de Barkhane. »

Les 80 parachutistes largués par deux avions Transall et les 40 autres d’un A400M, ont conduit une action de contrôle de zone auprès de l’armée malienne. Selon les médias maliens, le bureau régional de la Coordination des mouvements de l’Azawad a été perquisitionné par Barkhane.
Neuf de ses membres ont été arrêtés avec leurs armes et munitions.

Un véhicule a été saisi et un autre endommagé par les soldats français. Depuis le début de la semaine, 35 personnes ont été tuées dans cette région en raison d’un conflit communautaire qui empoisonne les rapports sociaux. Le G5 Sahel peine toujours à trouver son financement et à convaincre de son efficacité. La réunion organisée sur Sahel par António Guterres en marge de l’assemblée générale de l’ONU, n’a pas contribué à inverser ce sentiment.

Sur les cinq chefs d’État concernés au premier chef par le G5 Sahel , seul le président malien s’est déplacé pour y prendre part.

par
categories ,