Boris Cyrulnik : il faut faire le récit de soi

Publié le Modifié le


Boris Cyrulnik évoque les usages et fonction du récit de soi dans le monde contemporain.

Quand (un blessé) est entouré et qu’il tente d’adresser un récit à une personne qui le sécurise, il élabore la représentation de son malheur et remanie le sentiment qu’il éprouve. C’est pourquoi il est aussi important d’agir sur les récits culturels, de façon à réintégrer le traumatisé dans son contexte culturel.


Proposé par
Catégories ,