Sauvons les terres des Masaï

Publié le

Published on 13 Août 2012 in Engagement Lehen Born (author) Sur WayBackMachine

Impressionnant! Plus de 400 000 d’entre nous ont signé en seulement 24 heures! Et l’entourage du président Kikwete commence à réagir — il y a quelques heures, le confident du président, le député Mr January Makamba, a dit par tweet qu’il transmettrait notre message au président en personne. Continuons à mettre la pression en signant et en diffusant la pétition.

À tout moment, une grosse entreprise spécialisée dans les chasses commerciales pourrait signer le contrat qui chassera de leurs terres ancestrales jusqu’à 48 000 membres de la fameuse ethnie Masaï, afin de permettre à de riches émirs du Moyen-Orient de chasser lions et léopards. Les observateurs nous disent que le président de Tanzanie pourrait donner son accord d’un moment à l’autre, mais si nous nous mobilisons maintenant, nous pouvons stopper la vente de la plaine du Serengeti.
La dernière fois que cette même entreprise a contraint des Masaï à quitter leurs terres pour le plaisir de riches chasseurs, plusieurs personnes ont été battues par la police, des maisons ont été réduites en cendres et des troupeaux sont morts de faim. Mais suite à la controverse médiatique, le président Kikwete avait annulé le contrat et rendu leurs terres aux Masaï. Cette fois, la presse n’est pas encore au rendez-vous mais nous pouvons changer le cours des choses et amener Kikwete à annuler ce contrat si nous unissons nos forces et nos voix.
Si nous sommes 150 000 à signer, nous envahirons les médias en Tanzanie et dans le monde entier, de sorte que le président Kikwete comprenne qu’il doit mettre un terme à ce contrat meurtrier. Signez la pétition et envoyez-la à vos contacts. Signez, vous aurez fait une chose de bien en plus aujourd’hui.

Pourtant ce même homme politique a déclaré à la 100e session, en 2011, de la Conférence Internationale du Travail

– Dans les situations d’extrême pauvreté et de chômage élevé, le secteur informel devient la planche de salut», a réaffirmé le Président nouvellement réélu de la République unie de Tanzanie. «C’est un défi pour nous tous que de trouver la solution idoine qui permettra à des millions de travailleurs africains de gagner leur vie dans des conditions de travail décentes et de sortir de la pauvreté-.

En Tanzanie, les Masai sont rejetés hors de leurs terres au nom de la protection de la nature

La région du Serengeti, au nord de la Tanzanie, est mondialement connue pour la richesse de sa faune sauvage, qui attire chaque année des milliers de touristes et de chasseurs. Cette terre est également, depuis toujours, celle des Masai, non moins célèbres éleveurs semi-nomades qui vivent entre le Kenya et la Tanzanie.

proposé par
catégories: ,