Bamisa

posted


Projet Bamisa – Wikipédia

Le Projet Bamisa est un projet de santé publique, qui a pour objectif de contribuer à lutter contre la malnutrition dans les pays tropicaux en particulier africains, en lien avec les structures de santé des pays. BAMISA est l’acronyme de Bouillie Amylasée de mil (ou maïs), soja, arachide.


Pour le droit des peuples à se nourrir eux-mêmes.

Pour le droit des familles à nourrir elles-mêmes leurs enfants

  • Le Projet BAMiSA est un projet de santé communautaire et de Santé Publique qui a pour objectif de contribuer à la lutte contre la malnutrition des enfants et des adultes dans les pays tropicaux, en particulier africains, en lien avec les structures de santé des pays.
  • Le Projet BAMiSA a pour ambition de promouvoir l’incorporation d’amylases locales dans les bouillies épaisses afin d’en permettre la liquéfaction et éviter ainsi leur dilution à l’eau.
  • Le projet BAMiSA se concrétise par la fabrication d’une farine composée (céréale / légumineuses grasses) et de malt. La farine BAMISA se compose de produits cultivés localement (mil ou maïs, soja et arachide). Elle est fabriquée selon des procédés artisanaux.
  • Le projet BAMiSA s’appuie sur un réseau d’associations féminines locales qui développent des activités génératrices de revenus.
  • L’Association de Promotion du Projet BAMiSA (APPB) facilite la mise en réseau des
    différentes associations qui travaillent autour de ce Projet, tant au Nord qu’au Sud.

About this capture Octobre 9, 2013 by WaybackMachine

BAMISA
Published on 21 Avril 2012 in Engagement | alfnode.net with Newscoop 3.3
Lehen Born (author)
Location(s): N’Gouri



Le Projet BAMiSA ( Bouillie Amylacée Mil Soja Arachide) est un projet de Santé Publique qui a pour objectif de contribuer à la lutte contre la malnutrition des enfants et des adultes dans les pays tropicaux, en particulier africains, en lien avec les structures de santé des pays.

Le Projet BAMiSA a pour ambition de promouvoir l’incorporation d’amylases aux bouillies à base de céréales, ceci afin d’en permettre la liquéfaction et éviter ainsi leur dilution à l’eau.

  • Ce procédé de liquéfaction des bouillies par adjonction d’amylase à la bouillie épaisse et chaude permet d’atteindre, sans difficultés et sans dépendances extérieures, les recommandations de l’OMS : densité énergétique de l’ordre de 120 Kcal et faible viscosité (vitesse d’écoulement de 120 mm / 30s).

  • Dans un souci d’Education Nutritionnelle, l’usage d’amylases locales, en particulier de malt de céréale germée, est au centre du Projet BAMISA. Le projet BAMiSA se concrétise par la fabrication d’une farine composée (céréale / légumineuses grasses) et de malt, conçues pour préparer des bouillies amylacées de haute valeur protéino-énergétique.

  • La farine BAMiSA entre dans la catégorie des farines diététiques dites « aliments de complément à l’allaitement maternel destinés à la prise en charge thérapeutique et préventive de la malnutrition infantile ». La farine BAMISA se compose de produits cultivés localement (mil ou maïs, soja et arachide). Elle est fabriquée selon des procédés artisanaux.

  • Le projet BAMiSA s’appuie sur un réseau d’associations féminines locales qui développent des activités génératrices de revenus.
  • L’Association de Promotion du Projet BAMiSA (APPB) facilite la mise en réseau des différentes associations qui travaillent autour de ce Projet, tant au Nord qu’au Sud. Le site www.bamisagora.org a pour objectif la mise à disposition des documents permettant la mise en œuvre du Projet BAMiSA.

paris-normandie.fr 08/02/2012

proposé par
categories ,