Le Premier ministre malien promet des « mesures fortes » pour la sécurité

posted Modifié @ Auteur

Le nouveau Premier ministre du Mali, Soumeylou Boubèye Maiga, [ex ministre de la défense] s’est dit prêt dimanche à prendre des mesures fortes pour renfoncer la sécurité des Maliens, en particulier dans le centre du pays confronté à une montée des attaques jihadistes. Ces groupes ont été en grande partie chassés par une opération militaire française lancée en janvier 2013.

Service public itinérant

Le Mali, ainsi que le Tchad, le Burkina Faso, le Niger et la Mauritanie, réunis au sein de l’organisation régionale G5 Sahel, ont démarré en novembre les opérations de leur nouvelle force conjointe, qui doit monter en puissance pour atteindre au moins 5.000 hommes d’ici au printemps 2018.

Processus DDR

Sur le plan intérieur, Soumeylou Boubèye Maiga a affirmé qu’il gardait comme objectif l’application de l’accord de paix signé en 2015 à Alger.

Tant que nous n’aurons pas avancé sur le processus DDR (démobilisation, désarmement, réinsertion), nous ne pouvons pas soustraire aux groupes terroristes la base de recrutement qui leur est offerte , a-t-il souligné, affichant sa volonté de faire avancer le processus avec l’appui des partenaires du Mali.

Le nouveau Premier ministre malien promet des mesures fortes pour la sécurité – JeuneAfrique.com



La Paix